Actualités

L'Ecole supérieure de l'ETML ouvrira ses portes le vendredi 29 septembre 2017 de 14h30 à 20h00.

C'était aussi l'occasion pour les étudiant-e-s diplômants et l'ensemble du personnel de vous faire découvrir les divers travaux de diplôme réalisés cette année.

Pour de plus amples informations...

La filière ES en génie mécanique s'est récemment équipée d'une imprimante 3D de dernière génération :
L'impression est faite par dépôt de fil en fusion (méthode de fabrication additive). Les pièces offrent d'excellentes performances mécaniques, thermiques et chimiques. Il n’y a pas de temps d’attente pour récupérer les modèles, ils sont durs dès la sortie de l’imprimante. L’imprimante 3D Dimension Elite utilise la technologie du support soluble qui dissout les supports dans une solution à base d’eau. Les matériaux de supports solubles permettent de produire des géométries complexes et des cavités très difficiles à obtenir au moyen des méthodes de fabrications traditionnelles. Ensuite les modèles peuvent être percés, taraudés et peints.


Pour la fabrication, la technologie FDM utilise deux matériaux : un matériau de modélisation, lequel constitue la pièce achevée, et un matériau support, tenant lieu d'armature. Les filaments de matériaux sont envoyés depuis les rouleaux vers la tête d'impression, laquelle se déplace selon des coordonnées X et Y, déposant le matériau pour réaliser chaque couche avant que la base ne se déplace vers le bas selon l'axe Z et que la prochaine couche ne débute.
Lorsque l'imprimante 3D a achevé la pièce, l'utilisateur détache le matériau de support ou le dissout dans du détergent et de l'eau. La pièce est alors prête à l'utilisation.

Le SEFRI (Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation, anciennement OFFT) a décidé de la reconnaissance fédérale pour toutes les filières ES de l'ETML :

  • Génie mécanique, en date du 07.01.2014
  • Génie électrique, spécialisation électronique, en date du 09.12.2014
  • Télécommunications, en date du 29.12.2014
  • Informatique de gestion, en date du 29.12.2014

La procédure de reconnaissance a nécessité le suivi d'une volée de formation complète, de l'admission à la remise des diplômes, et ce pour chaque filière ES. Ces reconnaissances fédérales remplacent celles obtenues précédemment, et permettent aujourd'hui de rentrer dans le cadre de l'accord AES, avec la libre circulation inter-cantonale des étudiant-e-s ES.